Et si on profitait pour prendre soin de soi ?

Mis à jour : mai 11

Pour beaucoup d’entre nous, cette période de confinement se vit comme une séparation. Avec nos anciennes habitudes, nos routines de travail, nos rythmes quotidiens. C’est une pause dans notre vie. Mais c’est aussi comme un deuil qui ne dit pas son nom. Deuil avec nos anciennes habitudes. Et comme dans tout deuil, nous pouvons en vivre les différentes phases, le déni, la colère, la tristesse, avant d’accepter vraiment ce qui a disparu et ce qui peut renaître.


Alors ce deuil, on l’accompagne.


D’abord, dire oui à ses émotions. Oui, j’ai le droit d’avoir des émotions exacerbées en ce moment, et d’avoir envie de pleurer, rire, m’énerver, pour un oui ou pour un non. Il faut juste éviter de faire passer sa colère contre sa famille quand on est confiné H24… Personnellement, je tiens un journal de bord quotidien et ça me fait carrément du bien de pouvoir lui confier mes états d’âmes…


Ensuite, se réserver des moments à soi personnellement. Instaurer par exemple une pause de 10 minutes / 30 minutes / une heure par jour où on se donne le droit d’être seul dans une pièce.


Enfin s’accorder des moments de soin. On en a encore plus besoin en ce moment alors c’est le moment ou jamais ! Un bain, une relaxation, une méditation, un gommage ou un masque fait maison, des caresses à son chat, une sieste, … il y a de multiples manières de prendre soin de soi. Et les idées fourmillent sur internet. Faites votre choix…


Et si vous avez besoin d'une aide par un professionnel de la détente... Vous pouvez réserver une séance de reiki sur ce site, ou prendre rendez-vous pour démarrer une cure de relaxologie. C'est possible à distance. C'est peut-être aussi le moment idéal...


9 vues

Elodie

Vaxelaire

Solutions pour apprivoiser Petits & Grands Changements